300-115 certification exam 210-060 braindumps AWS-SYSOPS answer analysis 70-532 answer analysis

Le bouleversement dans l'édition et l'impression numérique | Margy blog
Logo Margy Consultants

Nous contacter :

Newsletter :

Suivez-nous :

Source : Pixabay

Le bouleversement dans l’édition et l’impression numérique

Interforum – la filiale de diffusion et de distribution du groupe Editis – a présenté, le 28 juin dernier à Malesherbes (Loiret – 45) un projet innovant, voué à bouleverser le secteur de l’édition. Le projet Copernics a été inauguré en grandes pompes auprès des éditeurs, libraires et différents professionnels du livre.
Une première mondiale dans le secteur de l’imprimerie numérique. Le projet Copernics est mené par EPAC SYSTEMS, une société californienne.

Le projet Copernics

Le projet Copernics est un programme avancé, qui allie innovation technologique et une maîtrise complète du circuit de distribution et de diffusion du livre. Le programme prévoit un système d’impression robotisée de livres.

L’exécution est simple. Un ouvrage est commandé, n’importe où sur le territoire. Il est ensuite fabriqué et expédié le jour même de la commande. Le programme répond donc à la problématique actuelle de surproduction et de surstockage des livres.

En effet, Copernics permet de réduire la surproduction, et donc le nombre de livres invendus et les transports de trop grandes quantités d’ouvrages. Les productions étant souvent mal évaluées. La qualité d’impression reste au rendez-vous. Ce projet se présente comme une alternative aux productions industrielles.

Ce système permettrait d’imprimer près de 15 000 ouvrages par jour, soit environ un livre toutes les 4 secondes.
L’objectif du projet est de répondre à une juste demande, et de fabriquer des livres en petites quantités (moins de 3 000 exemplaires) et de répondre avec réactivité aux demandes de rééditions.

Le projet Copernics répond à une démarche éco-responsable, et opère une césure avec le modèle d’impression traditionnel. Il place le lecteur au coeur du système. L’impression est subordonnée à l’acte de vente et non plus l’inverse.

Une innovation qui pourrait bien chambouler le secteur de l’impression et les imprimeurs. Car le projet vise une part de marché entre 8% et 10% en volume sur le secteur.

Des CEO concernés par la filière graphique

Le projet Corpernics trouve écho lors du 200ème anniversaire de Koenig & Bauer, à Wurtzbourg en Allemagne, le 23 septembre dernier. Lors de l’événement, trois directeurs exécutifs d’entreprises graphiques se sont exprimés sur l’avenir de la filière devant près de 650 invités venus du monde entier. 3 thèmes ont ainsi été abordés. Axel Hentrei, CEO de Bertelsmann Printing Group, s’est ainsi exprimé sur le secteur des médias, et évoqué l’impact non négligeable des services en ligne sur l’impression des supports couramment utilisés par les entreprises : brochures, catalogues, magazines et publicité.

Le CEO souligne la nécessité de se tourner vers l’automatisation de la production, ainsi que l’impression numérique.

Le secteur de l’emballage a été évoqué par un professionnel de l’emballage, Hans Schur, propriétaire et CEO du groupe danois Schur International. Cet expert a souligné le rôle essentiel de l’emballage dans l’allongement de la durée de vie de certaines denrées alimentaires. Un élément majeur dans le contexte d’expansion démographique actuel.

Enfin, Ralf Wintergerst, CEO de Giesecke+Devrient à Munich, a abordé le thème de la sécurité. Le CEO de cette entreprise fabricante de billets de banque et de systèmes de paiements électroniques a évoqué les risques de la cybercriminalité, ainsi que les différents moyens d’y pallier.

Des éléments encourageants pour l’avenir de la filière graphique.


Autres articles :

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.