300-115 certification exam 210-060 braindumps AWS-SYSOPS answer analysis 70-532 answer analysis

La publicité digitale, nouvelles perspectives et nouvelles cibles | Margy Consultants Blog
Logo Margy Consultants

Nous contacter :

Newsletter :

Suivez-nous :

Publicité Digitale - Margy Consultants Blog

Source : Pixabay

La publicité digitale, nouvelles perspectives et nouvelles cibles

Les 14 et 15 septembre derniers, la ville de Cologne accueillait le salon Dmexco, consacré aux entreprises du marketing digital. A cette occasion, les chiffres de la dernière étude Adobe Digital Insights sur la publicité digitale ont été révélés. Et c’est ainsi qu’on apprend que plus de deux tiers des visiteurs d’un site arrivent grâce… aux annonces publicitaires !

Un trafic accéléré par le ciblage publicitaire

En dépit d’une baisse générale du trafic, certains sites sortent leur épingle du jeu, affichant une hausse de 8% par rapport à leurs concurrents en Europe voir 36% aux USA. Comment est-ce possible ? Grâce au ciblage publicitaire, en particulier via les réseaux sociaux et le référencement payant. Avec ces méthodes, ces sites affichent des contenus publicitaires plus personnalisés, appréciés par les internautes.

Malgré cela, l’Europe est en retard face au continent américain, plus aguerri en matière de marketing digital et de ciblage publicitaire. En Europe, plus de 75% des visiteurs arrivent encore sur un site grâce au référencement naturel ou grâce à des liens d’autres sites, et non par la publicité.

Les français et la publicité digitale

Les français ont toujours eu une position ambiguë vis-à-vis de la publicité. Plutôt méfiants, ils hésitaient jusqu’à présent à fournir des informations personnelles. Les récents sondages montrent que la tendance est en train de s’inverser, surtout chez les moins de 35 ans. Seuls 12% de français utiliseraient aujourd’hui un adblocker, justifiant son utilisation par des publicités ennuyeuses et non ciblées. En revanche, ce qu’ils n’apprécient pas, ce sont les publicités qui lancent automatiquement de la musique : plus de 60% des français détestent cela.

Si les français n’ont rien contre la publicité mobile, ils sont en revanche très critiques à son égard. En effet, plus de 59% jugent que les publicités ne sont pas adaptées à leurs envies ou leurs besoins, et 55% indiquent qu’elles ne sont pas en lien avec le site qu’ils sont en train de consulter. Chez les jeunes, cette tendance est un peu moins vraie car 43% d’entre eux considèrent que les publicités mobiles sont adaptées à leurs besoins et à leurs envies. Le dernier sondage Harris Interactive indique également de nouvelles tendances : l’internaute souhaite aujourd’hui des publicités moins envahissantes, il veut choisir ce qu’il regarde, et enfin il attend une contrepartie…

Eh oui, bien conscients que leurs données personnelles sont très précieuses pour les professionnels du marketing, les internautes souhaitent désormais recevoir une forme de rétribution…  Jusqu’à présent le visiteur était invité à fournir ses données, mais n’en tirait que très rarement des avantages. C’est donc une petite révolution pour le monde de la publicité digitale, et les marques sont obligées de s’adapter. Ainsi, plus de 60% des 18-24 ans déclarent être en attente d’une gratification en échange de leurs données personnelles. Ces dernières peuvent prendre des formes variables : réductions, offres spéciales, rémunération, etc… Une dernière forme de rétribution est également en train de voir le jour, sous forme d’accès gratuit à certains sites ou articles habituellement payants.

On voit donc que le marketing digital a encore une bonne marge de progression en France. Ce mouvement sera facilité par les plus jeunes générations d’internautes, qui intègrent parfaitement la publicité et le ciblage dans leur façon de naviguer, contrairement à leurs aînés…


Autres articles :

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.