300-115 certification exam 210-060 braindumps AWS-SYSOPS answer analysis 70-532 answer analysis

Le Cadrat d'Or a célébré cette année sa 61ème édition | Margy Blog

Fabricant d’agendas et calendriers publicitaires personnalisés. De carnets de note et tous supports imprimés pour les professionnels.

Nous contacter :

Newsletter :

Suivez-nous :

Source : CCFI

Le Cadrat d’Or a célébré cette année sa 61ème édition

Robert Vallet, membre fondateur de la CCFI (Compagnie des Chefs de Fabrication de l’Imprimerie), a lancé ce concours en 1956 dans l’optique de récompenser l’innovation dans les secteurs de l’imprimerie et du graphisme. Devenu de plus en plus populaire au fil des décennies, le Cadrat d’Or fait aujourd’hui valeur de référence dans le secteur de l’imprimerie où il récompense la finesse et l’excellence des créations chaque année. D’envergure nationale, Il est également soutenu par la DGE (Direction Générale des Entreprises, Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique).

Cadrat d’Or 2017 : l’étiquette grande gagnante

Présidé par Véronique Privat, présidente du jury composé de figures du secteur mais également d’anciens lauréats du concours, et Pascal Lenoir, actuel Président de la CCFI, le Cadrat d’Or 2017 se tenait au Parc des Expositions de Paris, à Versailles. Douze participants ont été passés en revue par le jury, jugeant à l’aveugle, afin de sélectionner et annoncer ce 1er juin 2017 le grand vainqueur de cette compétition.

L’imprimerie Labelys-Etiqroll, concourrant pour la première fois, a été designée gagnante. Filliale du groupe CFH, Labelys, dont le siège social est basé à Tours, Labelys-Etiqroll compte 200 employés au niveau national et est spécialisée dans la création d’étiquettes pour le milieu professionnel et particulier.

Une performance à saluer

Acceptée comme la gagnante à l’unanimité du jury, l’entreprise de création d’étiquettes déposait cette année sa première participation au Cadrat d’Or, et l’a emportée au grand étonnement du public présent ce soir là. En effet de mémoire du concours, c’est la première fois qu’une entreprise d’impression d’étiquettes s’attire autant les faveurs du jury pour réussi à remporter le trophée tant convoité.

Etonnamment non-partagé par Pascal Lenoir, le Président de la Compagnie des Chefs de Fabrication de l’Imprimerie, pour qui

Peu importe le support, peu importe le procédé, tout participe à enrichir notre Industrie.

Celui-ci souligne par cette phrase l’intérêt de la CCFI pour l’ensemble des créations des secteurs du graphisme, de l’imprimerie mais également de la communication, et espère voir la participation au Cadrat d’Or des années à venir se diversifier et gagner en nombre de concurrents.

La remise du trophée

Bien que le gagnant soit déjà connu, il n’est pas pour autant déjà propriétaire du trophée. Ce dernier sera remis en main propre par les membres du jury plus tard dans le mois, directement dans l’entreprise Labelys, et aux employés.

Pascal Lenoir précise et insiste tout particulièrement sur le fait que le prix récompense avant tout les employés, membres indispensables de la chaîne de création sans qui les entreprises gagnantes chaque année ne pourraient pas exister, et que partant de ce constat, le leur remettre est une manière de mettre en avant le travail souvent sous-estimé de ces équipes qui participent toutes à la réalisation du produit fini sans pour autant recevoir les compliments qu’elles méritent. Il finira et concluera ce 61ème Cadrat d’Or par ces derniers mots

Nous voulons changer ça…

Rendez-vous pris en juin 2018 pour la prochaine édition de ce concours institutionnel qui ne risque pas de vieillir de sitôt !


Autres articles :

  • La CCFI décerne un Cadrat d’Or à 3 imprimeries en 2016
  • Le courrier publicitaire : un système de communication encore avantageux
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.