300-115 certification exam 210-060 braindumps AWS-SYSOPS answer analysis 70-532 answer analysis

Une campagne “Créateur d’Impact” au Québec | Margy Consultants
Margy Consultants agendas et calendriers publicitaires - Logo blanc

Fabricant d’agendas et calendriers publicitaires personnalisés. De carnets de note et tous supports imprimés pour les professionnels.

Nous contacter :

Newsletter :

Suivez-nous :

Créateur d'impact

Une campagne “Créateur d’Impact” au Québec pour démontrer l’importance de l’impression

Si certains tendent à penser que le secteur de l’impression est en perte de vitesse, il convient de rappeler que l’impression est partout.
C’est ce qu’a cherché à prouver le Comité sectoriel de main-d’œuvre des communications graphiques du Québec (CSMOCGQ). Ce Comité sectoriel de main-d’oeuvre des communications graphiques du Québec a été créé en 1996 par des représentants d’employeurs, de syndicats et des membres affiliés. Ce Comité représente les sous secteurs économiques de l’emballage, les imprimeurs offset, les imprimeurs numériques, les éditions de journaux et périodiques, étiquette et flexo, l’enseigne et le grand-format, les services de design graphique, et les services aux entreprises.
“Imaginez cette salle sans impression. L’impression est nécessaire au même titre que la respiration.”, c’est ainsi qu’a été lancé le projet “Créateur d’Impact” par Denis Laftakis, coprésident patronal CSMOCGQ.

Le projet “Créateur d’impact”

Le CSMOCGQ, en collaboration avec des entreprises locales, a donc lancé fin août en Beauce, au Québec, un projet destiné à modifier la perception du secteur de l’imprimerie par le public, ainsi qu’à attirer des travailleurs dans les entreprises du secteur. Cette opération de notoriété a été baptisée “Créateurs d’Impact”. Le projet implique cinq entreprises majeures : Transcontinental Interglobe, Solisco WestRock, Turbo Images, Multi-Excel et le Groupe Audaz.

Le projet “Créateur d’Impact” a donc défini une ligne directrice, impliquant un plan d’actions qui seront mises en place dès l’automne 2018. Les objectifs du projet sont, dans un premier temps, de faire connaître le secteur de l’imprimé à la nouvelle génération. Ce qui devrait engranger des inscriptions et embauches au sein du secteur. D’autre part, mieux informer les conseillers en orientation afin qu’ils puissent mieux parler du secteur et partager l’information auprès des étudiants. Ensuite, l’un des objectifs est de changer la perception du secteur de l’imprimé par la population. Enfin, il s’agit d’informer la main-d’oeuvre interne du secteur de la situation globale de l’industrie.

Afin d’accompagner ces objectifs, un site web sera lancé, dans lequel les entreprises pourront retrouver des fiches descriptives des entreprises du secteur par région, les programmes de formations disponibles, les offres d’emploi, statistiques, etc…

Une campagne de communication est également prévue pour soutenir le projet, au moyen d’une campagne d’affichage, de vidéos promotionnelles, et de brochures.

La méconnaissance du secteur de l’imprimerie

Le projet “Créateur d’Impact” a vu le jour suite à divers constats. En effet, le secteur de l’imprimé est méconnu du grand public, et malheureusement mal considéré. L’imprimé ne représente pas seulement les journaux et les livres. Il concerne également l’affichage, les emballages, la signalisation, etc…

Le secteur regroupe près de 30 métiers différents. La région de la Chaudière-Appalaches compte une centaine d’entreprises dans le domaine des communications graphiques, qui recensent près de 3 500 emplois. Un élément d’autant plus important que le Québec subit une crise au niveau du recrutement de la main-d’oeuvre en entreprise, et plus particulièrement en Beauce.

Denis Leftakis, coprésident patronal du CSMOCGQ, insiste sur le fait que l’imprimerie “est là pour rester”.


Autres articles à lire :

No Comments

Post A Comment